Notre séjour dans le Nord du Pérou étant achevé, nous avons fait escale le temps d’une nuit à Lima. Nous n’avons même pas eu le temps de voir le jour puisque nous sommes arrivés vers 22h et nous sommes repartis vers 5h30 le lendemain. L’hôtel était une très mauvaise surprise. Pourtant situé à Miraflores, l’hôtel était très rudimentaire (pourtant 40 euros la nuit). La propreté et la tenue des chambres laissaient à désirer  (draps sales, cheveux dans le lit et j’en passe 😑). Pas d’eau chaude non plus, c’est donc totalement habillés après 10h de bus que nous nous endormons pour…5h.

Le réveil est difficile ce matin, pas de petit déjeuner puisque nous partons très tôt. Une chose est sure, je suis ravie de quitter l’hôtel aussi rapidement !

C’est partit pour 3h45 de bus (encore et toujours), ou j’en profite pour finir ma nuit pendant que Tim regarde les films espagnols non sous titrés qui tournent en boucle dans le bus.

Vers 10h, nous arrivons à Paracas sous le soleil, et ça fait du bien!

A peine descendus du bus, nous nous faisons alpaguer par des dizaines de locaux qui nous proposent des excursions à la pelle. Merci mais non merci.

L’hôtel que nous avons réservé ne fait pas le check-in avant 14h, ce qui nous laisse 4h pour découvrir Paracas. Mais avant, PETIT DEJ’ 😋 !

Nous nous arrêtons dans un petit resto de bord de mer qui propose des petits déjeuner à des prix raisonnables et profitons de la vue sur la mer et les centaines d’oiseaux qui gravitent autour ! On nous avait promis une réserve naturelle, j’ai l’impression qu’on ne va pas être déçus !

Nous découvrons donc Paracas, une agréable petite station balnéaire. Mais, on ne va pas se mentir, ici, tout est fait pour le tourisme. Les agences se suivent à la chaine, de même que les boutiques de souvenirs ou les restos. Heureusement que les pêcheurs suivis à la trace par les dizaines de pélicans donnent un peu d’authenticité à tout cela !

Notre chambre n’étant toujours pas prête, nous choisissons de nous arrêter à Fruzion, un resto sur deux étages qui proposent une cuisine plutôt internationale et des smoothies plutôt énorme.

Nous commandons deux Burgers, et un smoothie ( super bon). Ca parait peut être évident mais c’est pas au Pérou que se trouvent les meilleurs burgers ! (ou pas ici, en tout cas)

Ca y est, notre chambre est désormais prête, nous prenons donc possession des lieux. La chambre est assez petite mais très mignonne, tout comme l’hôtel d’ailleurs.

Nous pouvons même apercevoir la mer en fond.

Nous ressortons vers 17h30 pour assister au coucher de soleil sur la mer. 🌅 Et le spectacle est magique. En remontant, nous nous arrêtons dans une agence pour se renseigner sur les tours proposés pour les Islas Ballestas, l’attraction principale ici.

Les Islas Ballestas sont un ensemble de 3 petites iles au large de la ville (Env.30min en speed boat) qui font partie de la Réserve Nationale de Paracas. Les iles sont connues pour être de véritables sanctuaires d’animaux (lions de mer, oiseaux marins etc) et attirent des milliers de touristes chaque année.

Le manager nous explique qu’il n’y a qu’un seul moyen de rejoindre les iles : entassés sur un bateau avec 50 autres touristes. La visite dure environ 2h (A/R compris).  Nous ne sommes pas vraiment fans de ce genre d’activités. Tim essaye de négocier tant bien que mal et le manager qui,  après réflexion, nous propose un tout autre genre de tour mais bien plus cher.

Il nous propose une excursion quasi-exclusive sur une ile située légèrement plus loin que ses voisines « Isla Sagayan », ou « Isla San Gallan ». Jamais entendu parler. Le manager nous indique que l’ile n’est absolument pas touristique, et que les animaux sont encore plus nombreux. C’est tentant mais on préfère d’abord se renseigner par nous-même avant de signer ! Et surtout, c’est quasiment le double que pour les Islas Ballestas. A réfléchir donc.

Nous ressortons vers 21h pour manger, et la ville est déjà endormie. Les restaurants sont quasiment tous fermés, et il n’y a plus un chat dans les rues. Nous nous arrêtons manger dans un resto sur la promenade du bord de mer ou il font quelques spécialités et poissons à la plancha.

Un couple de musiciens s’installe en face de nous pour jouer quelques airs de guitare/cajon venant d’Argentine. Ils nous expliquent qu’ils vagabondent depuis 4 ans à travers l’Amérique du Sud et gagnent leurs vies de leur musique. La musique est vraiment sympa, pour avoir un petit aperçu c’est ici : Zambazul

Nous repassons à l’agence « Kory Tours », et n’ayant absolument rien trouvé sur cette ile sur internet, nous décidons quand même de nous lancer, au risque de se faire complètement avoir. Notre excursion comprend la visite de l’ile et un tour de 2h en fin d’après midi de Buggys dans la Réserve Naturelle de Paracas. La journée promet d’être chargée !

Demain, départ à 6h30 vers l’Ile de Sangayan 😉