Pas de réveil ce matin, on profite d’avoir un graaaaand lit pour se reposer un peu.

Le temps n’est toujours pas au beau fixe mais nous décidons tout de même d’aller à Huanchaco en début d’après midi. Huanchaco est un petit village au bord de la mer, assez connu pour ses spots de surf et de détente. Assez tentant, quoi.

Le lieu est devenu assez touristique grâce à quelques embarcations, encore utilisées aujourd’hui par les pêcheurs, appelés les « Caballitos de Totora », traduire « Les petits chevaux en roseaux ».

A notre arrivée, le paysage est désertique. Quelques locaux dans les rues, pas plus. La « muelle », c’est à dire le petit ponton qui s’avance vers la mer est fermé, pour cause de mauvais temps.

Pas une embarcation de sortie, ni même un surf.

Mais on ne se laisse pas démonter, c’est partit pour une petite balade dans la ville. On monte jusqu’a la Iglesa de la Virgen Santa, une Eglise superbement rénovée (ne regarder que la façade !) peinte de rouge et de blanc. La vue surplombe toute la ville de Huanchaco et le coucher de soleil (quand on le voit !) sur la mer doit être sublime.

En redescendant, on décide de s’arrêter dans un resto-bar et de prendre un petit chocolat chaud, et une énoooorme part de gâteau au chocolat. Il faut ce qu’il faut !

On discute un peu avec la propriétaire, une suédoise venue s’installer au Pérou après la tempête dévastatrice que les locaux appellent ici « El Nino », en raison de son apparition fin Décembre et qu’ils associent avec l’apparition du petit Jésus, d’ou son nom.

Elle nous assure que le mauvais temps est vraiment exceptionnel ici, et qu’il faisait encore très beau quelques jours auparavant.

En redescendant, on décide de s’arrêter dans un resto-bar et de prendre un petit chocolat chaud, et une énoooorme part de gâteau au chocolat. Il faut ce qu’il faut !

On discute un peu avec la propriétaire, une suédoise venue s’installer au Pérou après la tempête dévastatrice que les locaux appellent ici « El Nino », en raison de son apparition fin Décembre et qu’ils associent avec l’apparition du petit Jésus, d’ou son nom.

Elle nous assure que le mauvais temps est vraiment exceptionnel ici, et qu’il faisait encore très beau quelques jours auparavant.

La visite de Huanchaco, dont on aura tout juste pu effleuré le potentiel, se termine ici pour nous. Direction, l’hôtel. Pour notre dernier soir, on est pas vraiment motivés pour ressortir en ville.

On profite du spa de l’hôtel et je m’offre même un massage Péruvien d’une vingtaine de minutes, dont je me souviendrai longtemps ! (mais pas dans le bon sens du terme…)

Notre petite escapade dans le Nord du Pérou s’arrête la, demain nous reprenons la route pour Lima et nous descendrons dans le Sud par la suite.  Nous sommes ravis d’avoir pu découvrir les nombreuses richesses du Nord Péruvien ( on a pas tout fait, bien sur). Cette région, quelque peu délaissée des touristes qui se concentrent souvent que sur le Sud du Pérou (faute de temps, j’imagine!) mérite vraiment le détour de part sa diversité, ses paysages mais surtout pour sa culture. Bon pour la météo, c’était pas vraiment ça mais c’était largement compensé par le reste !